Partager linkedin

MGallery, des hôtels chargés d’histoire

Un style, une élégance, une histoire ! La collection des hôtels MGallery by Sofitel rassemble des établissements ancrés dans le patrimoine national. Ayant accueilli pour beaucoup d’entre eux des personnages célèbres, ils incarnent aujourd’hui, avec leur design et leurs services, une passerelle entre le passé et le contemporain. Huit d’entre eux dévoilent leur signature unique.

Hôtel Les Cures Marines à Trouville-sur-Mer :
dans la tradition des palaces du début du XXe siècle

Au cœur de Trouville, dominant la longue plage de sable fin, l’hôtel est logé dans l’aile droite du casino construit en 1912. Fruit d’une importante restauration, le bâtiment met en valeur les proportions harmonieuses de son style néo-classique. Une douceur et une lumière intemporelles qui ont attiré de nombreux artistes au XIXe siècle : Monet, Corot, Flaubert, Maupassant…

Illustration CURES MARINES TROUVILLE HOTEL THALASSO & SPA MGALLERY

5 Terres Hôtel & Spa à Barr :
la rencontre du classicisme et de la modernité

 

Situé sur la Route des Vins alsacienne, l’hôtel fait revivre un bâtiment du XVIIe siècle. Après avoir accueilli l’administration communale, celui-ci fut au XXe siècle occupé par une brasserie puis un restaurant. En 2017, il est transformé en hôtel de luxe. Sa restauration transcende le temps : des éléments contemporains révèlent les ouvrages anciens, des jeux chromatiques subtils animent les matériaux bruts.

Illustration 5 terres

Hôtel de la Cité à Carcassonne :
sur les pas de Viollet-le-Duc

Idéalement implanté au cœur de la citadelle médiévale, restaurée au XIXe siècle par Viollet-le-Duc, l’hôtel invite à une rencontre unique avec l’histoire. Dans le style néo-gothique, qui marie formes médiévales et classiques, le bâtiment allie confort et art de recevoir. Une restauration gastronomique et un parc ombragé prolongent la douceur de cette immersion dans l’histoire.

Illustration MGALLERY HOTEL DE LA CITE CARCASSONNE

Hôtel Molitor à Paris :
un héritage artistique toujours en mouvement

Molitor est un emplacement mythique. En 1929, il accueille la piscine la plus courue de Paris pour son ambiance avant-gardiste. Fermé dans les années 80, l’établissement est investi par des graffeurs avant d’être transformé en hôtel en 2008. Fidèle à l’esprit Art déco, le bâtiment rénové attire les regards. L’art n’a pas quitté les lieux que ce soit dans l’entrée ou dans les cabines bleues de la piscine d’hiver.

Illustration MOLITOR PARIS BY MGALLERY

Hôtel la Cour du Corbeau à Strasbourg :
l’empreinte du temps bien visible

Au cœur d’un quartier qui sans cesse se réinvente, l’hôtel a ouvert ses portes en 2009. Niché dans une bâtisse du XVIe siècle dédiée dès l’origine à l’hôtellerie, il est l’un des plus beaux ensembles architecturaux de la Renaissance, dont la rénovation a su préserver le cachet, comme les balustres en bois sculpté… Fort renommé, l’établissement a accueilli des voyageurs célèbres, dont le maréchal de Turenne en 1647.

Illustration La Cour du Corbeau Strasbourg

Hôtel Jules César à Arles :
de l’Antiquité à nos jours

Situé au centre d’Arles, l’hôtel, entièrement rénové en 2014 par le grand maître de la mode Christian Lacroix, propose un véritable voyage dans le passé. Des bustes de Jules César et de Vénus accueillent les voyageurs tandis que l’écriture des numéros des chambres rappelle le couvent des carmélites du XVIIe siècle, vocation première du bâtiment. Les vieilles pierres côtoient les matériaux modernes et des jeux de lumières révèlent les touches de couleurs ajoutées avec parcimonie.

Illustration hôtel Jules César

Grand Hôtel La Cloche à Dijon :
établissement de prestige depuis toujours

Étape bourguignonne appréciée, l’hôtel est proche du palais des Ducs. Depuis son projet de restauration clôturé en 2016, il s’affirme comme un lieu de culture et de bien-être. Son histoire remonte à 1424 quand l’hostellerie de la Cloche avait pignon sur rue. Devenu au XIXe siècle un havre de paix pour têtes couronnées et artistes, le bâtiment a échappé de peu à la destruction dans les années 70. Lieu indissociable de Dijon, l’hôtel décline un art de vivre à la française.

Illustration Grand Hotel La Cloche Dijon MGallery

Grand Hôtel de Cabourg :
le charme revisité de la Belle Époque

Formant dès le XIXe siècle, avec le casino qu’il jouxte, le point central de la station, le Grand Hôtel séduit par son ambiance. Reconstruit vers 1908, il a été régulièrement fréquenté par Marcel Proust qui l’évoque dans À la recherche du temps perdu. Avec son splendide hall, ses lustres, ses larges baies vitrées et sa hauteur sous plafond, il constitue l’un des ensembles balnéaires les mieux conservés de la Belle Époque. Ses façades et ses toitures sont inscrites au titre des monuments historiques.

Illustration Grand hôtel Cabourg