OFFRE x2 - x3
<
OFFRE x2 - x3
PRÉFÉRER ACCORHOTELS POUR VOS RÉUNIONS N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI AVANTAGEUX !
Profiter de l’offre
Partager linkedin

Conflit en réunion : que faire ?

Ordre du jour minutieusement préparé, agencement de votre salle, tenue impeccable, présentation dynamique, activités qui favorisent le brainstorming… en tant qu’organisateur de réunions, vous avez mis toutes les chances de votre côté pour assurer le succès de votre événement et renforcer la cohésion de l’équipe. Malheureusement, qui dit travail d’équipe, dit souvent désaccords. Une situation tendue, dans le milieu professionnel comme dans la vie quotidienne, est toujours difficile à appréhender et à gérer. Ces quelques conseils devraient vous permettre de résoudre les conflits pendant vos réunions, parfois même d’en tirer profit.

Rechercher l’origine du conflit

Lorsque les opinions sont contradictoires, il est important d’identifier la cause de la divergence. Quel était le thème traité ? Pourquoi crée-t-il la division ? Pourquoi entraîne-t-il l’indignation ou l’emportement de certains participants ? Si la racine du conflit n’apparaît pas clairement, demandez calmement aux personnes concernées de dire ce qui les dérange.

Chercher à résoudre le conflit au lieu de vouloir l’emporter

Lorsqu’un désaccord éclate, les personnes concernées pensent toutes deux avoir raison et défendent leur position avec plus ou moins de virulence. Gardez à l’esprit qu’en cas de conflit en réunion, la résolution doit l’emporter sur la victoire. Même s’ils ont la certitude de ne pas avoir tort, incitez les participants à laisser leur ego de côté et à surtout éviter de froisser l’autre personne.

3551-62

Agir en fonction des tempéraments

Les conflits mettent à nu les tempéraments. Les introvertis restent calmes, ils nécessitent un certain temps de réflexion pour cerner le problème dans son ensemble et choisir leurs mots. Les extravertis réagissent spontanément, s’énervent facilement, élèvent la voix et font de grands gestes. Si les esprits s’échauffent, marquez une pause. Invitez les participants à faire un break d’un quart d’heure, à boire un café ou à sortir prendre l’air. La situation devrait s’apaiser à leur retour.

 

3551-51

Rappeler l’objectif de la réunion

Une situation conflictuelle peut naître pendant un jeu de rôle ou un travail en groupe. Utilisez-la à bon escient pour rappeler à vos participants que l’activité en cours a pour but de favoriser l’entraide et de renforcer la cohésion de l’équipe. Félicitez-les pour leur engagement, tout en leur précisant que la communication est l’un des piliers de votre organisation.

Impliquer tous les participants pour trouver des solutions

Saisissez au vol l’occasion de convertir un conflit en une session de brainstorming. Prenez soin de bien présenter la problématique au groupe, afin de l’orienter vers la réflexion désirée. Même si les participants n’aboutissent à aucune conclusion, ils auront cogité ensemble sur une question sensible, et vous aurez contribué à tisser des liens entre les collaborateurs.

Recourir à un médiateur

Si les conseils précédemment cités ne produisent aucun effet et que le conflit prend une ampleur démesurée, un tiers devra intervenir. Il peut s’agir du chef de département ou du directeur des ressources humaines, par exemple.

En cas de désaccord pendant une réunion, veillez surtout à conclure positivement. Invitez les participants à s’incliner, à montrer à l’autre personne qu’ils la respectent et que leur relation est plus importante que le sujet du conflit. Profitez de cet instant pour jouer sur le côté affectif et générer des compromis.