OFFRE x2 - x3
<
OFFRE x2 - x3
PRÉFÉRER ACCORHOTELS POUR VOS RÉUNIONS N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI AVANTAGEUX !
Profiter de l’offre
Partager linkedin

Comment réaliser un bon brainstorming ?

Vous souhaitez perfectionner le fonctionnement de votre entreprise ? Adopter une nouvelle stratégie, concevoir un produit innovant, lancer une campagne publicitaire ou vous développer à l’international ?

Les grandes décisions doivent être le fruit d’une profonde réflexion. Le brainstorming, qui consiste à réfléchir en groupe à une problématique donnée, permet d’associer les capacités de créativité individuelles pour aboutir à une solution collective inédite. Cependant, les remue-méninges ne s’improvisent pas. Voici quelques conseils qui amélioreront vos brainstormings, tout en y intégrant des valeurs fortes, comme la cohésion, l’écoute, l’esprit d’équipe et l’empathie.

I/ Choisissez un animateur connaisseur & organisé

Au même titre qu’un séminaire ou une conférence, le brainstorming doit être conduit par une personne connaissant le sujet à la perfection et sachant captiver son auditoire.

Si vous recherchez une idée originale, faites appel à un consultant externe, qui apportera une vision nouvelle à votre groupe de réflexion. Veillez à ce qu’il comprenne bien ce que vous attendez de lui, à commencer par l’enjeu du brainstorming.

Cherchez-vous à créer un logo ou un slogan ? Un produit destiné aux jeunes ? Un visuel pour vos affiches publicitaires ? À améliorer le design de vos locaux ? Ou encore l’ossature de vos communiqués de presse ?

II/ Si vous menez vous-même votre brainstorming

Si vous organisez vous-même vos séances de remue-méninges, répondez aux questions des participants avant de commencer.

Annotez vos idées principales sur un tableau à feuilles (flipchart) et n’hésitez pas à rappeler à l’ordre les moins attentifs, pour leur faire comprendre que l’écoute est une composante fondamentale du brainstorming.

Privilégiez l’entraide et l’esprit d’équipe. Surtout, bannissez l’esprit de compétition, qui n’a pas sa place dans ce type d’exercice.

III/ Un panel varié de participants

Le succès de votre brainstorming ne dépend pas uniquement de votre expertise, de votre engagement et de votre sens de l’organisation. N’oubliez pas que les idées doivent provenir du groupe. Pour favoriser la réflexion et augmenter vos chances de réussite, sélectionnez des participants ayant des profils différents. Misez sur la diversité à plusieurs niveaux : sexe, âge, origine, responsabilités dans l’entreprise, personnalité…

IV/ Créer un climat de confiance

Comme dans tout travail de groupe, il est important d’instaurer un climat de confiance pendant votre brainstorming. Oubliez le cadre professionnel, et optez pour un lieu plus inspirant qu’une salle entourée de quatre murs si possible. Un jardin ombragé ou la rive d’un fleuve sont de bons exemples. Surtout, ne critiquez pas les participants après une intervention, cela pourrait les bloquer. Encouragez-les au contraire à développer leur pensée, félicitez-les pour leur contribution et cherchez une façon habile de rebondir sur les idées proposées.

Le brainstorming doit avoir une dimension ludique pour délier l’esprit des participants. Pensez à introduire un accessoire, tel qu’une balle qui passe entre les mains de celui qui prend la parole. La part belle doit être faite à la surprise et à la spontanéité. N’hésitez pas à attirer l’attention des participants vers les idées qui semblent farfelues dans un premier temps, car elles peuvent vous ouvrir une nouvelle porte de réflexion insoupçonnée.

 

 

Vous ne vous entendez plus parler ? Votre voix est couverte par des rires et des propositions en tous genres ?

Bonne nouvelle, votre brainstorming est une réussite !

À la fin de la séance, il ne vous reste plus qu’à regrouper les post-it, photos, textes et autres supports utilisés.

Commentez-les, et choisissez ensemble les meilleures idées, qui devront être approfondies par la suite.

illustration Comment organiser un bon brainstorming ?

illustration Comment organiser un bon brainstorming ?