OFFRE x2 - x3
<
OFFRE x2 - x3
PRÉFÉRER ACCORHOTELS POUR VOS RÉUNIONS N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI AVANTAGEUX !
Profiter de l’offre
Partager linkedin

Battle N°1 : cocktail déjeunatoire vs déjeuner assis

Le cocktail plus « branché » et le déjeuner assis plus « rangé » ?

Faux débat car votre choix sera dicté par votre objectif et par le profil des participants, pas par les effets de mode.

Le repas va-t-il agrémenter une réunion de travail ou faciliter les discussions informelles ? Sera-t-il réservé à une équipe de collaborateurs ou destiné à des prospects ?

Les aspects pratiques budget, lieu, durée… ont aussi leur importance.

On fait le point en mode battle.

 

Le tempo

Selon la formule choisie, la gestion du temps donne le ton. A priori, l’horaire d’un cocktail déjeunatoire est plus souple. Certes, pour apprécier la fraîcheur du buffet, les invités auront intérêt à ne pas trop s’écarter de l’horaire. Mais cette formule offre plus de souplesse sur les arrivées et les départs. Le déjeuner assis présente cet avantage qu’il met tout le monde sur le même tempo : pas d’allers et venues, pas de passages en coup de vent. Mais il conviendra moins aux plus pressés, peu enclins à attendre entre les plats.

 

 

Le partage

Dans les deux cas, vous souhaitez que les participants prennent plaisir à manger ensemble. Le repas est un moment de convivialité qui permet de parler d’autre chose que du travail et d’enrichir les échanges professionnels. Dans un cocktail, le repas se partage d’abord au buffet où les discussions s’engagent. Puis, les tête-à-tête ou les petits comités se forment au gré des affinités et des intérêts. Le déjeuner assis est un repas plus collectif : tout le monde partage les mêmes plats, qui deviennent naturellement un sujet de conversation.

 

Illustration Article Illustration article Battle : cocktail déjeunatoire vs déjeuner assis

Illustration Article Illustration article Battle : cocktail déjeunatoire vs déjeuner assis

L’innovation

Dans les deux cas, le repas doit favoriser l’émergence de nouveaux projets, d’idées innovantes, d’alliances inédites. En profitant du moment présent, hors du cadre de travail habituel, vos invités regardent l‘avenir autrement. Pour briser les codes et laisser faire le relationnel, le cocktail déjeunatoire semble le plus approprié. Mais tout le monde n’est pas à son avantage, question de position hiérarchique ou de timidité. À condition de bien étudier le plan de table, le déjeuner assis équilibre les échanges et laisse le temps aux idées de prendre forme.

 

 

La cohésion  

Les deux formules permettent d’aborder un thème précis avec votre équipe, de rapprocher les collaborateurs de services différents ou de renforcer le dialogue avec des clients. Tout est affaire de circonstance pour choisir l’ambiance du repas : lancer un projet ou fêter une réussite collective ? Aborder un problème d’organisation ou présenter un changement de stratégie ? Moins solennel, le cocktail laisse plus de place au partage d’émotions. Plus cadencé, le déjeuner assis vous laisser le choix du moment pour faire une annonce, entre deux plats.

Illustration Article Illustration article Battle : cocktail déjeunatoire vs déjeuner assis