Partager linkedin

Les grandes tendances du voyage d'affaires en 2019

Le réseau mondial Amadeus qui permet aux différents acteurs du tourisme (agences, tour-opérateurs, hôtels…) d’assurer leur activité et d’améliorer l’expérience de voyage, vient de publier les tendances 2019 du voyage d’affaires. En voici les principaux enseignements à retenir.

1/ La personnalisation

Dans tous les secteurs, les clients attendent désormais une expérience sur mesure la plus fluide possible. Pour cela, la maîtrise des données clients est devenue un enjeu incontournable. Hôtels, agences de voyage et tour-opérateurs l’ont bien compris et devront aller encore plus loin dans la mise à profit de ces précieuses informations. Notamment en anticipant les besoins et les points de friction pour offrir une expérience sans coutures. Des investissements dans les outils d’intelligence artificielle sont donc à prévoir pour extraire et analyser ces données.

 

2/ Le besoin d’agrégation, de recherche et de comparaison

Les voyageurs actuels sont de plus en plus connectés et exigeants. Ils savent trouver la meilleure offre pour un service donné en quelques clics. La concurrence entre vendeurs de voyages sera donc de plus en plus rude et chacun devra rivaliser d’ingéniosité pour aider ses clients à planifier le meilleur voyage possible, sur mesure et au meilleur prix.

Tendances Voyages d'affaires 2019

 

Tendances Voyages d'affaires 2019

 

3/ Le bleisure et le bien-être des voyageurs

Selon GBTA, la principale association professionnelle de l’industrie du voyage d’affaires dans le monde, les entreprises devraient dépenser 1,7 trillion de dollars (soit 1,7 million de million de dollars) d’ici 2022 pour envoyer leurs employés dans le monde entier.

La tendance du bleisure devrait donc augmenter en parallèle et les politiques de voyage et le bien-être des voyageurs s’améliorer. Faute de quoi, 44 % des voyageurs d’affaires se disent prêts à quitter leur emploi si la politique de voyage s’avère décevante. De même, 50 % affirment que ce critère est déterminant dans le choix d’un poste.

Dans ce contexte, le bien-être des voyageurs deviendra une priorité pour les RH et les gestionnaires de voyage pour qui la politique de voyage apparaît désormais comme un véritable levier de fidélisation.

 

4/ Les millenials deviennent des voyageurs d’affaires

Nés entre le milieu des années 1980 et le milieu des années 1990, les enfants du millénaire, ou génération Y, devraient représenter 50 % des dépenses de voyage en 2020, annonce le Boston Consulting Group. Un phénomène de fond qui va demander aux acteurs du tourisme de s’adapter aux nouvelles attentes de ce public exigeant, connecté en permanence et toujours à l’affût des bonnes affaires.

 

5/ Une plus grande collaboration dans l’industrie du voyage

Les services en ligne ont également modifié la façon dont nous recherchons, réservons et partageons nos expériences de voyage. Ces nouveaux usages vont demander une plus grande collaboration entre experts du tourisme pour répondre à cette demande. De plus en plus d’API* ouvertes devraient notamment voir le jour cette année ainsi que davantage de partenariats pour participer au progrès commun du secteur touristique.

*API = Interface de programmation d’application, autrement dit une solution informatique qui permet à des applications de communiquer entre elles et de s’échanger mutuellement des services ou des données.

Tendances Voyages d'affaires 2019